Retour à la page d'accueilRetour à la page d'accueilPresentation du villageGaleries PhotosLes nouvelle du villageSportVos commentairescontact
Actualité - Articles de presse


Articles de presse :

  • Une stèle à la mémoire des martyrs


    Le coquet village de Taddert Oufella, dans la daïra de Béni Douala, se souvient de ses martyrs et convoque l'histoire. Ce 20 août, dans le village de Taddert Oufella, se déroulera une cérémonie d'inauguration d'une stèle érigée à la mémoire des martyrs tombés au champ d'honneur durant l'épopée libératrice. 
    La cérémonie se déroulera le 20 août à partir de 9h à l'école primaire Ousmer-Ali. Taddert Oufella se souvient des affres de la guerre de Libération nationale et surtout d'un certain capitaine Oudinot qui fut le chef de la section administrative de Beni Douala et aussi le bourreau des populations de la région. Taddert Oufella, un petit hameau qui compte aujourd'hui environ 5000 âmes, souffre toujours de la qualité de ses routes, du manque d'eau et du sous-développement. Ses jeunes sont dans l'obligation de s'expatrier. 
    Beni Douala, et à plus forte raison Taddert Oufella, ne compte aucune réalisation, aire de jeu, maison de jeunes moins ou possibilités de loisirs et voit ses jeunes «rouler» leur ennui dans des ruelles poussiéreuses. 
    Le village a enregistré depuis des mois, pour ne pas dire des années selon des habitants, des chutes continuelles de tension électrique. Comme il est signalé des poteaux électriques qui gênent certaines habitations. 
    Taddert Oufella est raccordée au réseau électrique depuis 1994. Le village qui compte, fort heureusement, plusieurs universitaires, dont des ingénieurs et des médecins, espère un avenir meilleur pour ses enfants. 
    En attendant, les citoyens qui n'oublient pas le passé, veulent rendre hommage à tous les martyrs et aussi à ses 33 enfants morts pour que vive l'Algérie.
     

  • L'Expression : 19-08- 2007
    Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.
  • Vos commentaires :
  • Connectez vous à Facebook, ou remplissez le formulaire ci-dessous pour transtmetre vos commentaries.
  • ------------------
e