Retour à la page d'accueilRetour à la page d'accueilPresentation du villageGaleries PhotosLes nouvelle du villageSportVos commentairescontact
Actualité - Articles de presse


Articles de presse :

  • Coup d'envoi hier après-midi


    Le coup d'envoi de la septième édition du tournoi de football intervillages de Beni Douala, était prévu pour hier après-midi au stade des Frères-Keloul de ladite localité. 

    Ce premier coup de starter devrait être marqué par la traditionnelle cérémonie d'ouverture à laquelle sont conviés, en plus des équipes participantes de nombreux autres invités.

    Organisé pour la seconde fois de suite par le village Taddert Ouffela, détenteur du trophée, cette joute footballistique, qui va durer près d'un mois, regroupera pas moins de quatorze villages. Il s'agit de : Taddert Ouffela, Ighil Hamou, Taguemount Oukerouche, Tamaghoucht, Ikharbene, Ait Ali Ouali, Aït Bouyahia, Aït Hellal, Beni Douala Centre, Agouni Taga, Amssiouen, Tala Khellil, Aït Bouali et Ighil Mimoun. 

    Repartie sur quatre groupes, la compétition devrait débuter hier, avec comme entrée en matière un match devant opposer à partir de 17h30, le tenant du titre, à savoir le village Taddert Oufella (OTO), vainqueur du tournoi trois fois de suite, à Ait Ali Ouali (ITA), une équipe qui affectionne un football de qualité. Cette rencontre d'ouverture entre ces deux formations du groupe A drainera, à coup sûr, la foule des grands jours. Pour ce qui est du programme d'aujourd'hui, un seul match est prévu cet après-midi au menu. Ce dernier devra mettre aux prises la formation d'Amssiouen (CSA) et celle d' Ighil Hamou (CRIM). Deux équipes qui vont se donner la réplique pour le compte de la première journée du groupe B. A signaler enfin que les organisateurs de cette manifestation sportive, qui permettra à des centaines de férus de la balle ronde de s'adonner à leur passion favorite durant près d'un mois, n'ont pas manqué de lancer un appel au fair play à l'endroit des spectateurs et des équipes participantes. Pour les membres dudit comité, la sportivité et le fair play, sont les seuls garants de la réussite et surtout de la pérennité de ce grand tournoi de fraternité et d'échanges entres les jeunes de la région. Enfin, pour rappel, l'édition précédente avait été remportée par l'OTO (Taddert Oufella devant le WATO (Taguemount Oukerouche) par trois buts à un, lors d'une mémorable finale qui s'était jouée devant un public des grands jours et dans un fair play total aussi bien sur le terrain que dans les gradins.

  • La Dépêche de Kabylie : 27 - 07 - 2008
  • Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.
  • Vos commentaires :
  • Connectez vous à Facebook, ou remplissez le formulaire ci-dessous pour transtmetre vos commentaries.
e