Forum : Assemblée villageoise extraordinaire

e

DEBAT HOULEUX A TAJMAÏT IMACHIYEN

Le 22 juin 2012 s’est tenue une assemblée villageoise extraordinaire autour des deux points épineux, à savoir l’ouverture des pistes agricoles et la violation des lois « Thilissa » pour le bon fonctionnement du village et la vie dans la cité, particulièrement celle qui dicte le bon respect de chaussée et la limite que doit chaque citoyen du village laisser par rapport à la route quand il s’agit du bati. Il est évident que notre village reste à la traine par rapport aux autres concernant l’ouverture des pistes agricoles si on regarde l’étendue de nos terres sur l’ensemble de la commune depuis 1987 l’année de la réalisation   de la piste « Thawit Oufella » projet qui a permis à nombreuses familles de mieux respirer, de bâtir des demeures spécieuses au lieu de vivre dans promiscuité auparavant.


Ouverture des pistes agricoles

Après 25 ans, beaucoup d’eau a coule sous les ponts, un bull des services des forets de la wilaya de Tizi-Ouzou fait son apparition pour l’ouverture de nouvelles pistes au village.


Un quart de siècle de retard, c’est énorme dans les sociétés qui donnent de l’importance à la notions du temps.
Malgré les promesses non tenues, les engagements qui n’ont pas été honorés contre vents  et marées, la piste « Thala Ali » qui était un rêve est devenue une réalité.


Le projet en cours de finalisation fera le bonheur de nombreux citoyens afin d’accéder à leurs champs pour d’éventuelles constructions dans le cadre des aides accordées par l’état dans le programme de l’habitat rural ainsi que l’investissement agricole élevages, plantation d’arbres fruitiers …etc.


Si la piste « Thala Ali » a vu le jour malgré tous les obstacles, il doit être de même pour toutes les autres pistes en chantier en l’occurrence « Thiliwa b’Ulmu, Ath Hfadh et Thala Ighanimen ».


Ce qui est frappant en 2012, il subsiste encore des personnes qui semble-t-il sont réfractaires au progrès s’opposent sans gêne à l’ouverture de ces pistes.

 

Un risque plane sur la réalisation de ce projet, si les citoyens n’essayent pas de trouver un terrain d’entente entre eux et laisser le libre cours à l’intérêt général.
La violation des lois « Thilissa »

Quand au deuxième point de l’ordre du jour de l’assemblée relatif au non respect de « Thilissa Thaddarth », la rigueur serait de mise et les punitions seront sévères si un citoyen venait à enfreindre la loi. La mise en quarantaine a été évoquée comme ultime recours si le citoyen se montre obstiné envers son village et le droit coutumier le régissant 


Rejoint nous sur Facebook
Vos réactions
Afin d'améliorer notre site pour qu'il réponde au mieux à vos attentes, Merci de prendre quelques instants pour nous en donner votre avis.